Via Ridola

Via Ridola constitue une partie du dos de la ville de Matera, construit au XVIIIème siècle puisqu’elle représente le premier quartier construit sur la partie haute de la ville, en dehors des Sassi et de la Civita. C’est pour cette raison qu’elle fut appelée « maisons neuves » (partie de droite en se dirigeant vers le palais Lanfranchi) par l’archevêque Antonio Del Ryos qui voulut sa construction afin d’y accueillir les membres du Séminaire qui, selon les lois du Conseil de Trente, devaient être présents dans chaque diocèse (actuel Palais Lanfranchi achevé en 1672), avec une église et un hôpital. De prestigieux édifices du XVIIIème et du XIXème siècles délimitent la route qui est restée presque inchangée.