Grottaglie

Grottaglie - Photo Diegomar
Gravine di Grottaglie - Photo boadiceafairy

Appelée “ville de la céramique” en raison de sa production très ancienne et variée de céramiques, Grottaglie se dresse sur un sol riche en argile qui, depuis toujours, a favorisé l’activité figuline. À partir du XVIIIème siècle, la ville se spécialise dans la production des céramiques, lesquelles peuvent se diviser en deux styles principaux: «arte ruagnara» inhérente à la production d’usage courant, fortement liée au monde paysan, et l’«arte faenzara», à caractère décoratif et ornemental, réservé à un usage plus élitaire. Actuellement, il y a de nombreux ateliers d’artisanat actifs dans la production des céramiques, qui peuvent être visités à travers un parcours dans le quartier de la céramique appelé “Li cemenn’ri” (nom qui dérive des faîtes qui pointent ici et là en présence des nombreux fours à briques où l’on faisait cuire les produits manufacturés), et où l’on peut acquérir des objets traditionnels et modernes, caractéristiques de la production locale. À visiter le Museo della Ceramica au château Episcopio, de la fin du XIVème siècle, qui se compose de cinq sections dédiées respectivement à la céramique d’usage traditionnel, à l’archéologie, à la maïolique, aux crèches et à la céramique contemporaine.