Miglionico

Dressée sur une colline entre les fleuves Bradano et Basento, la ville jouit d’une vue magnifique sur le lac de San Giuliano et les vallées environnantes. D’origine très ancienne, comme l’attestent les découvertes archéologiques du IXème et IVème siècle avant J.C., elle est surtout connue pour le château del Malconsiglio datant du VIIIème-IXème siècle et fut le théâtre du fameux complot des barons contre le roi Ferdinand 1er d’Aragon le Vieux, roi de Naples, en 1485. À Piazza del Popolo se trouve l’église-mère de Santa Maria Maggiore, du XIVème-XVème siècle, avec son magnifique portail en ogive richement décoré datant de la Renaissance. À l’intérieur, le polyptique réalisé par Cima da Conegliano Veneto, formé de 18 panneaux avec, au centre, la représentation de la Vierge avec l’Enfant de l’école napolitaine, de 1449, acquise à Lipsia auprès du duc Vincenzo Gonzaga di Mantova par le compositeur et canonique Marcantonio Mazzone. Toujours dans l’église-mère, une Assomption de Tintoretto, une Déposition de l’école michélangelesque, une Présentation et une Vierge avec les Saints de Guercino, un Chemin de Croix de l’école napolitaine du XVIIème siècle, de bonne facture, une statue du XVème siècle en pierre représentant Sainte Lucie et réalisée par le sculpteur Stefano da Putignano, et enfin, douze statues en bois de l’école vénitienne du XVIIème siècle et quelques toiles remontant au XVIIème siècle, oeuvres de Ferri.