Trani

On a des informations sures à son sujet à partir du IXème siècle lorsque, après la construction de Canosa par les Sarrasins, la ville fut proclamée siège épiscopal par l’église latine. La vue sur le port, avec la cathédrale et le clôcher, rappelle, avec sa darse polygonale, les sites construits par les croisés sur les côtes orientales de la Méditerranée alors que les rue étroites et tortueuses de la vieille ville ressemblent à celles des villes d’Orient et aux maisons vénitiennes. Dans la vieille ville qui s’enfonce sur un morceau de terre entre le château suève et le port, les églises, les palais et les jardins donnent sur les eaux transparentes et tranquilles. À visiter, la cathédrale de San Nicola Pellegrino, construite entre 1056 et 1186, avec son magnifique portail encadré de frises et de représentations sculptées, le bord de mer et le centre historique avec ses fascinants palais du Vème siècle et ses églises gothiques et baroques.