Excursion "La Passion"

"Certaines parties de la ville remontent à il y a 2000 ans. L'architecture, les blocs en pierre, les alentours et le terrain rocheux ajoutaient une perspective et une toile de fond que nous avons exploité pour créer les décors imposants de Jérusalem. Nous avons particulièrement misé sur la vue qu'il y avait. En effet, la première fois que je l’ai vue, j’ai perdu la tête, car elle était tout simplement parfaite." Déclaration au sujet de Matera accordée à un important journal américain par Mel Gibson, metteur en scène de "La Passion", fameuse superproduction très controversée.

L’itinéraire commence au belvédère de Murgia Timone, haut-plateau situé en face de Matera et où l’on peut voir des établissements humains remontant au néolithique, des églises rupestres, des espaces ascétiques, des bergeries et refuges utilisés aujourd’hui encore par les bergers. Il est possible, à partir de ce site où fut tournée la scène de la crucifixion, de voir la vieille ville dans son intégralité. Visite de la ferme Masseria Radogna, aujourd’hui siège du Centro di Educazione Ambientale del Parco della Murgia, et où de nombreuses scènes concernant la vie de Jésus furent tournées. L’excursion continue dans le centre historique avec la visite de la Civita, la partie la plus ancienne de la ville et où, juste en dessous de la cathédrale médiévale qui domine la vallée du Sasso Barisano, il est possible de parcourir Via Muro, le long des escaliers où la scène du chemin de croix et de la Passion furent tournées. Curieusement, le même escalier fut utilisé comme décor pour le film de Pasolini «L’évangile selon Saint Matthieu» (1964). Poursuite de l’itinéraire vers le Sasso Caveoso où, le long de Vico Solitario, juste devant l’entrée de l’église rupestre de Santa Lucia alle Malve, les scènes du marché et des habitations de Jérusalem furent tournées. La promenade continue le long de via Madonna delle Virtù avec une halte à Piazza Porta Pistola, où les décors naturels furent intégrés durant les reprises dans des décors provisoires représentant la Porte de Jérusalem. Un peu plus loin, dans l’ancien complexe religieux Madonna delle Virtù, ouverte au public à l’occasion des expositions d’art contemporain qui s’y organisent périodiquement, furent tournées les scènes de la Dernière Cène de même que celles du Lavement des Pieds.

Informations sur "The Passion"


Demande d’informations

Il y a des erreurs:
  • Ce champ doit être rempli: Nom et Prénom
  • Ce champ doit être rempli: Téléphone
  • Ce champ doit être rempli: E-mail
  • Ce champ doit être rempli: Jour de la visite
  • Ce champ doit être rempli: Personne n°